Histoire danse espagnole
Ressources culturelles et linguistiques

Histoire de la danse en Espagne

La danse en Espagne, ce n'est pas uniquement le flamenco et ses guitares, ses robes et ses claquements de pieds et de main. Il existe un grand nombre d'autres danses typiques espagnoles issues de diverses régions et d'une longue histoire. Vous serez peut-être surpris d'entendre le son des cornemuses et des tambourins : pourtant ce sont les instruments qui font danser les Espagnols du Nord du pays.

Depuis que l'homme existe, il a utilisé la danse comme un moyen important d'expression personnelle et de communication. En Espagne, les premières danses à apparaître ont été celles commémorant des combats ou faisant référence à des guerres et des siècles plus tard, durant le Moyen Age, des danses rituelles aux thèmes religieux se sont répandues.

C'est au 15ème siècle que chaque danse a marqué ses propres caractéristiques. Les danses sérieuses et retenues se démodèrent et des danses beaucoup plus joyeuses et libres virent le jour et se développèrent rapidement. Avec la Renaissance, les danses populaires et folkloriques continuèrent de marquer l'histoire de la danse espagnole et se firent connaître à l'étranger. Les danses régionales commencèrent à se développer et se mélangèrent à d'autres danses existantes pour en créer de nouvelles. Résultat : plus de 200 danses traditionnelles reconnues rien qu'en Catalogne !

Pendant la période Baroque, les gitans s'installent en Espagne et leur célèbre danse et musique, le flamenco, prit une grande importance dans l'histoire de la danse espagnole. Il se fit connaître sur tout le territoire mais aussi à l'étranger. Le flamenco devenant la danse la plus célèbre, les autres danses régionales se firent plus discrètes et souffrirent de la dictature franquiste au 20ème siècle puisque les danses, musiques et langues régionales étaient interdites. Aujourd'hui heureusement, ces danses traditionnelles sont redevenues une fierté et sont encore beaucoup pratiquées. L'histoire de la danse espagnole continue !

Danses espagnoles traditionnelles

Jota Aragonesa : née en Aragon, la jota se danse en couple, les bras en l'air en jouant des castagnettes. C'est une danse aux origines mauresques du 12ème siècle.

Sardana :
dansée en cercle, les personnes se tiennent par la main et lèvent les bras en l'air. La sardana est une danse traditionnelle de la Catalogne.

Muñeira :
dansée seul ou deux par deux, la muñeira est une danse typique de Galice et des Asturies accompagnée du son des cornemuses.

Zambra :
la zambra est d'origine gitane. Bien que les danses gitanes et juives étaient interdites après la Reconquête, les gitans ont réussi à conserver leur danse si particulière en l'adaptant aux tendances traditionnelles espagnoles.

Bolero :
danse parmi les plus anciennes et traditionnelles d'Espagne, le bolero est rapide et fougueux.

Fandango :
avant le flamenco, le fandango était la danse espagnole la plus célèbre. C'est une danse très vivante, animée et énergique dansée en couple.

Paso doble :
danse rapide et passionnée symbolisant la tauromachie

Flamenco :
attribué à la culture gitane d'Andalousie, le flamenco est un art passionné mélangeant diverses influences et connu internationalement.